18 mar. 2010

2ème EXPOSITION - CONCOURS : LA CATHEDRALE SAINT MICHEL, SOSPEL CÔTE D'AZUR


La 2ème EXPOSITION - CONCOURS

"La Cathédrale de SAINT MICHEL" de SOSPEL




SAINT MICHEL ARCHANGE

Retablo de la Inmaculada Concecpciòn
























La 2éme Exposition-Concours
"La Cathédrale Saint-Michel" de SOSPEL
du 03 Juillet au 29 Août 2010.
Artistes, à vos outils.
Exposition ouverte à tous et à tous les arts
et formes d'expression
A savoir: mosaïque,peinture, sculpture, dessin, poèmes, collage,
photographie, construction, sucrerie, poterie, vannerie,
patchwork, verre, arts nouveaux, papier, carton, fer, etc...Tout est permis

Pour participer à cette exposition inédite :
Atelier-Galerie EBMosaiques
03 Rue Doïra 06380 SOSPEL
TEL: 06 08 05 40 65 - ebmosaiques@aol.com

Sources Photos : http://www.lecomtedenice.fr/ et Photos perso Luna Rosa.

---------------------------

TOUR EN SOSPEL Mediéval, Alpes Maritimos.






















Un bref rappel de l'histoire de SOSPEL :
Au moyen âge, Sospel, sous la tutelle des comtes de Vintimille, cherche la protection du comté de Provence.
En 1258, la cession de Sospel à la Provence est effective. Chef-lieu de viguerie, Sospel, étape de la Route Royale du Sel, prend alors de l’importance.
En 1378, lors du grand Schisme d'Occident, Sospel devient évêché.
En 1388, Sospel, comme le comté de Nice, fait acte de dédition à la Savoie. L'allégeance des comtes de Tende au comte de Savoie, permet la libre circulation des marchandises entre Nice et Turin, ce qui aide à la prospérité de Sospel.
De 1614 à 1796, Sospel est le siège de l'une des quatre préfectures du Sénat de Nice.
En 1794, Sospel devient une simple commune des Alpes-Maritimes et ne retrouvera jamais sa prospérité d’autrefois.
En 1928, l'ouverture de la ligne de chemin de fer Nice-Coni y favorise le tourisme.

L'art baroque, né en Italie à la fin du XVI ème siècle, s’étend rapidement à tous les pays catholiques d’Europe et aussi d’Amérique du Sud, grâce à la colonisation espagnole.
La Ligurie est envahie par la vague baroque, alors que la France, fidèle à son classicisme, la refuse. Mais depuis 1388, le comté de Nice, Monaco, et Menton, font partie de la Maison de Savoie (Turin étant la capitale), et sont ainsi soumis à l’influence baroque.
Dans le Comté de Nice, la route du Baroque remonte jusque dans les hautes vallées de la Vésubie, de la Tinée et de La Roya ; sur le littoral, elle suit les trois Corniches de Nice à Menton, en passant par Villefranche sur Mer, Eze ou La Turbie ; dans Nice, c’est le Vieux Nice historique qui offre un patrimoine baroque inestimable, avec ses palais et ses édifices religieux.
(Voir le plan Plan de la route du baroque).

Dans cette série, chaque semaine, la visite de ces monuments, sera l’occasion de découvrir le Vieux Nice et certains des plus beaux villages du haut pays niçois.

Aujourd'hui notre étape est SOSPEL, non loin de la frontière italienne, au sud du Parc du Mercantour et de la Vallée des Merveilles. Sospel est au cœur de la vallée de la Bévéra, à 40 km de Nice.

Source http://www.lecomtedenice.fr/